Ail des ours

Anémone des bois

Arum tacheté

Aulne glutineux

Bouleau blanc

Buis commun

Callitriche des marais

Callitriche des marais

Paquerette

Caltha des marais

Cassissier

Cerisier

Forsythia hybride

grande Consoudre

Iris des marais

Lierre terrestre

Muguet

Narcisse jaune

Noisetier commun

Ortie

Oseille

Perce-neige

petite Pervenche

Pivoine commune

Poirier commun

Primevère des jardins

Primevère officinale

Prunier

Roseau commun

Rumex à feuilles obtuses

Sagittaire

Saule blanc

Typha

Violette odorante

prèle des champs

cardamine des près

Pissenlit

Prunellier

Marronnier commun

Lamier jaune

Pommier domestique

Lamier blanc

Lamier pourpre

Rhubarbe

Jacinthe des bois

Moutarde sauvage

Geranium à Robert

Egopode podagraire

Berce commune

Anthrisque commun

Gaillet gratteron

Reine des près

Ronce commune

chardon des champs

CH'TI NATURE - le site "nature" des gens du Nord

L'Ail des ours

L'ail des ours s'observe au printemps lors des promenades dans les sous-bois. Il est reconnaissable des plantes à ses feuilles ovales en forme de lance, vertes foncées, luisantes avec une hampe florale blanche en ombelle.


Ail des ours.
Nom scientifique : Allium ursinum.
Nom(s) courant(s) : ail sauvage, ail des bois.
Famille : Alliacées
Origine : Europe, Asie.

Description : Plante à bulbe vivace, formant des colonies importantes.
Hauteur de la plante : 10 à 40 cm.

Fueillage caduc.
Feuilles de couleur vert-foncé, luisantes.
2 ou 3 feuilles à la base de la tige. Chaque feuille est ovale allongé.
Taille des feuilles : 2 à 5 cm de large,
forte odeur : ail

Le bulbe est de petite taille, fusiforme (en forme de fuseau.

Période de floraison : avril à juin.
Fleurs blanches.
6 pétales.
Diamètre : 1 à 2 cm

Le fruit est une capsule à 3 loges.
chaque fruit contient 6 graine

Tige de section triangulaire. 2 ou 3 feuilles à la base de la tige.
Hauteur de la tige : 20 à 30 cm.


Exposition : sous-bois frais.
type de sol : riche en humus, plutôt humide.

Utilisations particulières : toute la plante contient des substances vermifuges et dépuratives.
Il a une haute teneur en vitamine C et des propriétés amaigrissantes.
Il est très riche en une huile essentielle sulfurée.
L’ail des ours est aussi utilisée contre l’athériosclérose et l’hypertension


On peut manger son bulbe et ses feuilles comme légume ou condiment.
Attention a ne pas le confondre avec certaines plantes toxiques : muguet, colchique.

L'ail des ours est une plante ancienne, on a retrouvé des pollens dans des fouilles préhistoriques.
Les Celtes et les Germains connaissaient déjà les vertus de cette plante. Selon la croyance populaire ancienne, l’ail des ours avait le pouvoir de renouveler et de purifier.
Le curé herboriste Künzle le dit de manière on ne peut plus pertinente: «Aucune autre herbe du globe n’est probablement aussi efficace que l’ail des ours lorsqu’il s’agit de purger l’estomac, l’intestin et le sang. Les gens de santé délicate qui souffrent de dartres et d’eczémas, les scrophuleux et les anémiques devraient vénérer l’ail des ours comme l’or. Les jeunes gens s’épanouiraient comme un rosier grimpant.»
Pratiquement toutes les photos de ce site sont des photos personnelles. Si exceptionnellement vous rencontrez une photo qui vous appartient, et que vous souhaitez la retirer du site, c'est votre droit. Contactez-nous afin de la retirer.
Mail :devynck@free.fr