Ail des ours

Anémone des bois

Arum tacheté

Aulne glutineux

Bouleau blanc

Buis commun

Callitriche des marais

Callitriche des marais

Paquerette

Caltha des marais

Cassissier

Cerisier

Forsythia hybride

grande Consoudre

Iris des marais

Lierre terrestre

Muguet

Narcisse jaune

Noisetier commun

Ortie

Oseille

Perce-neige

petite Pervenche

Pivoine commune

Poirier commun

Primevère des jardins

Primevère officinale

Prunier

Roseau commun

Rumex à feuilles obtuses

Sagittaire

Saule blanc

Typha

Violette odorante

prèle des champs

cardamine des près

Pissenlit

Prunellier

Marronnier commun

Lamier jaune

Pommier domestique

Lamier blanc

Lamier pourpre

Rhubarbe

Jacinthe des bois

Moutarde sauvage

Geranium à Robert

Egopode podagraire

Berce commune

Anthrisque commun

Gaillet gratteron

Reine des près

Ronce commune

chardon des champs

CH'TI NATURE - le site "nature" des gens du Nord

L'Ortie

Se frotter à des feuilles d'ortie, laisse bien souvent un souvenir désagréable que l'on souhaiterait vite oublier.


Ortie.
Nom scientifique : Urtica dioica.
Nom(s) courant(s) : grande ortie, ortie commune.
Famille : Urticacées.
Origine : Europe, Asie.

Description : Plante herbacée vivace à rhizome, très envahissante.
Hauteur de la plante : 30 cm à 1 mètre.

Feuillage caduc.
Couleur des feuilles : vert foncé.
feuilles ovales, dentelées, pointues. Chaque feuille possède sur le dessus des petits poils effilés et cassants. Si on touche, la pointe se brise en pénétrant dans la peau et en injectant un liquide urticant (acide formique) produisant une sensation de brulure.

Période de floraison : de juin à septembre.
La fleur d

les fleurs mâles sont étalées et jaunâtres. Elles sont dressées.
L'ortie est une plante dioïque, ce qui veut dire que les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds ou plants différents.

les fleurs femelles sont pendantes, de couleurs verdâtres avec quelques reflets de violet

Le fruit est ovoïde.

La tige, de section carrée, est aussi recouverte de poils urticants.

type de sol : riche en azote.
Multiplication : La reproduction se fait par les insectes et le vent. Les racines participent également à la reproduction, en drageonnant régulièrement.

Les feuilles sont couramment utilisées comme toniques, dépuratives, diurétiques, anti-inflammatoires (douleurs rhumatismales).
Elle est riche en vitamine C (100mg pour 100g de feuilles), B et A. Elle contient calcium, fer, potassium, phosphore et magnésium.
Elle contient aussi des flavonoïdes, des amines, de l'acide silicique ; les racines contiennent des phytostérols (sitostérol).


Ses jeunes pousses étaient autrefois accommodées comme les épinards, elles donnent aussi de très bonnes soupes.
L'ortie riche en sels minéraux et oligo-éléments, est utilisée en purin (macération, filtration) qui est efficace en activateur de croissance et aussi, contre les insectes du genre des pucerons comme répulsif.
L'ortie est aussi appréciée par de nombreux insectes butineurs, certains y pondent et s'y développent également, comme par exemple le vulcain et le paon du jour, qui sont de superbes papillons diurnes.
C’est l’une des plus anciennes plantes textiles, ses fibres ont longtemps servi à fabriquer des cordes, des filets et des tissus.


Quelques dictons et légendes sur l'ortie dans le site ci-dessous :
http://www.fredobio-asso.org/article/167/l_ortie
Pratiquement toutes les photos de ce site sont des photos personnelles. Si exceptionnellement vous rencontrez une photo qui vous appartient, et que vous souhaitez la retirer du site, c'est votre droit. Contactez-nous afin de la retirer.
Mail :devynck@free.fr