Ail des ours

Anémone des bois

Arum tacheté

Aulne glutineux

Bouleau blanc

Buis commun

Callitriche des marais

Callitriche des marais

Paquerette

Caltha des marais

Cassissier

Cerisier

Forsythia hybride

grande Consoudre

Iris des marais

Lierre terrestre

Muguet

Narcisse jaune

Noisetier commun

Ortie

Oseille

Perce-neige

petite Pervenche

Pivoine commune

Poirier commun

Primevère des jardins

Primevère officinale

Prunier

Roseau commun

Rumex à feuilles obtuses

Sagittaire

Saule blanc

Typha

Violette odorante

prèle des champs

cardamine des près

Pissenlit

Prunellier

Marronnier commun

Lamier jaune

Pommier domestique

Lamier blanc

Lamier pourpre

Rhubarbe

Jacinthe des bois

Moutarde sauvage

Geranium à Robert

Egopode podagraire

Berce commune

Anthrisque commun

Gaillet gratteron

Reine des près

Ronce commune

chardon des champs

CH'TI NATURE - le site "nature" des gens du Nord

Le poirier commun

Le poirier sait se faire apprécier tout au long de l’année. Son feuillage caduc joliment elliptique et vert luisant est touffu et bien dense. Le fruitier peut faire office, tour à tour, d’écran vivant, de toile de fond pour les scènes fleuries et potagères ou de beau volume pour structurer l’espace.


Poirier commun
Nom scientifique : Pyrus communis.
Famille : Famille des rosacées.
Origine : Origine : régions tempérées d'Europe et d'Asie

Description : Arbre fruitier cultivé dans tous les continents.
Hauteur de la plante : 10 à 15 mètres

Feuillage caduc
Feuilles de couleur vert luisant.
Leur forme est ovale. Elles sont finement dentelées.
Taille des feuilles : Longueur de la feuille : envir

Période de floraison : Février à novembre.
Les fleurs qui apparaissent en avril-mai sont blanches un peu rosé et groupées en corymbes.

Les fruits (poires) sont charnus, juteux et de couleur variant selon la variété.
La poire contient en son centre des pépins.


Ecorce de couleur gris sombre, crevassée et striée.

Exposition : soleil.
type de sol : argileux.
Multiplication : Le semis est utilisé principalement pour obtenir des francs sur lesquels on greffe des variétés existantes. Le plus souvent, on pratique une greffe en écusson en été, quelquefois en fente ou en couronne au printemps.
Plantation : automne, printemps.

L'écorce est réputée tonique et astringente et a été employée comme fébrifuge.

Utilisations particulières :
le bois de poirier est recherché pour l'ébénisterie, la gravure et la sculpture. Il est très homogène, compact et peut acquérir un beau poli. Il constitue un excellent bois de chauffage.
L'écorce est réputée tonique et astringente et a été employée comme fébrifuge.
Le poirier est sensible à quelques maladies : la tavelure, le chancre, le feu bactérien, .......

La poire va devenir célèbre sous le règne de Louis XIV grâce au jardinier du Roi, Jean de la Quintinie (1624 – 1688), qui décida de cultiver de nombreuses variétés de poires dans le fameux « Potager du Roi » à Versailles.
Pratiquement toutes les photos de ce site sont des photos personnelles. Si exceptionnellement vous rencontrez une photo qui vous appartient, et que vous souhaitez la retirer du site, c'est votre droit. Contactez-nous afin de la retirer.
Mail :devynck@free.fr