Ail des ours

Anémone des bois

Arum tacheté

Aulne glutineux

Bouleau blanc

Buis commun

Callitriche des marais

Callitriche des marais

Paquerette

Caltha des marais

Cassissier

Cerisier

Forsythia hybride

grande Consoudre

Iris des marais

Lierre terrestre

Muguet

Narcisse jaune

Noisetier commun

Ortie

Oseille

Perce-neige

petite Pervenche

Pivoine commune

Poirier commun

Primevère des jardins

Primevère officinale

Prunier

Roseau commun

Rumex à feuilles obtuses

Sagittaire

Saule blanc

Typha

Violette odorante

prèle des champs

cardamine des près

Pissenlit

Prunellier

Marronnier commun

Lamier jaune

Pommier domestique

Lamier blanc

Lamier pourpre

Rhubarbe

Jacinthe des bois

Moutarde sauvage

Geranium à Robert

Egopode podagraire

Berce commune

Anthrisque commun

Gaillet gratteron

Reine des près

Ronce commune

chardon des champs

CH'TI NATURE - le site "nature" des gens du Nord

Le saule blanc

Alfred de Musset demanda qu'on planta un Saule près de sa tombe, au cimetière du Père-Lachaise (Paris), mais le sol, une argile verte compacte, interdit la croissance des racines. L'arbre que vous verrez est chétif, et ses feuilles recroquevillées. Il faut le changer tous les 4 ans.


Saule blanc
Nom scientifique : salix alba.
Nom(s) courant(s) : Saule commun, saule argenté.
Famille : Famille des salicacées.
Origine : Régions tempérées et froides de l'hémisphère nord.

Description : Arbre peu exigeant, résistant au froid.
Le saule peut se tailler en "tétard".

Hauteur de la plante : 25 mètres.

Les feuilles sont de couleur argentée sur les deux faces.
Elles sont étroites, alternes, finement dentées.
Taille des feuilles : 5 à 10 cm

Période de floraison : Avril-mai.

Chatons males jaunes naissant avec les feuilles,
taille : 3-7 cm


chatons plus minces et verts chez la femelle.

Les fruits sont des capsules allongées.

Son écorce se crevasse avec le temps.


Exposition : Exposition : soleil
type de sol : Type de sol : ordinaire, mais humide.
Multiplication : Méthode de multiplication : il se bouture très facilement.
Plantation : Plantation : automne, printemps.

En Chine son utilisation remonte au V° siècle avant notre ère, en tant qu'analgésique. Les médecins grecs prescrivaient le saule pour réduire la douleur et faire tomber la fièvre.
L'écorce du Saule blanc contient de la salicyline. On l'utilise depuis des millénaires pour soulager les douleurs articulaires et combattre la fièvre.
En 1828, un pharmacien français du nom de Leroux isolait la salicyne de l'écorce de saule et le chimiste allemand Kolbe, fut le premier à synthétiser l'acide salicylique en 1860.
L'écorce contient aussi des composés phénoliques et des flavonoïdes.


En vannerie, l'arbre est souvent cultivé et traité en têtard pour obtenir de l'osier.
Le bois flexible mais résistant sert à fabriquer des battes de cricket et des cageots.


La feuille du saule blanc était utilisé par les gens du voyage comme leurre pour la pêche aux carnassiers (brochets, perches, sandre). Fixée à un hameçon plombé, la feuille du saule blanc réagit dans l'eau comme un petit poisson, fourrage dont se nourrissent les poissons carnassiers.
Pratiquement toutes les photos de ce site sont des photos personnelles. Si exceptionnellement vous rencontrez une photo qui vous appartient, et que vous souhaitez la retirer du site, c'est votre droit. Contactez-nous afin de la retirer.
Mail :devynck@free.fr